Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Ours Comtois

Le jour où : J'ai décidé de supprimer mon compte Facebook.

30 Juillet 2014 , Rédigé par L'Ours Comtois Publié dans #Bavardages, #Au bureau

Le jour où : J'ai décidé de supprimer mon compte Facebook.

Supprimer votre compte Facebook...Vous hésitez encore à sauter le pas après des années de Facebook ? Vous avez peur de passer pour un extra-terrestre dans une soirée ?

N'ayez crainte : vous allez pouvoir vous faire une idée sur ce que vous allez gagner en supprimant votre compte Facebook, et vous ne manquerez pas d'arguments pour affirmer votre choix.


D'avoir plus de temps disponible pour VOUS, et faire enfin ce que VOUS voulez
A lire toutes ces nouvelles notifications on ne peut pas imaginer tout le temps que l'on peut perdre dans une journée, cela nous perd en moyenne 3 heures/jour !


Autant de temps que vous ne pouvez consacrer :

  • à la lecture de ce livre dont vous aviez tellement envie
  • au projet que vous avez trop longtemps mis de côté par faute de temps
  • à partager de bons moments "dans la vraie vie" en compagnie de vos "vrais amis" dans un "vrai lieu grouillant de vie" (plutôt que de déprimer tout en restant enfermé chez soi, à attendre desesperément la réponse ou le nouveau statut de l'un de vos ami(e)s ... seul et par écran interposé)
  • pour vous remettre au sport et ainsi predre du poids
  • à montrer à vos proches, à votre famille, à quel point ils comptent pour vous tout en étant plus attentionné, plus proche d'eux
  • pour la réussite de vos études, projets professionnels ou la reprise de vos études pour changer d'orientation professionnelle
  • tout simplement à vous détendre et savourer l'instant présent en toute tranquilité


Vous l'aurez compris : vous reprenez goût à la VRAIE VIE et êtes PLUS VIVANTS

C'est un peu comme si l'on vous donnait une seconde chance : Une nouvelle naissance (les inconvénients en moins) ;)

Les bénéfices de cette expérience ? Ils sont nombreux

Vous apprenez à redécouvrir des sensations, des odeurs, des sentiments, à savourer tous ces "petits riens" qui au justement (si l'on y prête attention) font que la Vie est ce qu'elle est : un cadeau !


Vous ne vous placez plus en victime : VOUS ne subissez plus, VOUS reprenez le contrôle ! VOUS avez moins de stress !

Au moment où vous décidez de débrancher de Facebook et quand vous supprimer votre compte Facebook : C'est VOUS qui contrôlez les informations que VOUS voulez lire !

Vous reprenez le contrôle de votre Vie et de ce que vous voulez voir.

Depuis que j'ai déconnecté de Facebook et surtout des sites d'actualités, je ressens comme un soulagement une certaine quiétude.

Je ne subis plus ce sentiment d'insécurité permanent :

  • Toutes ces mauvaises nouvelles et uniquement les mauvaises nouvelles vous remarquerez : les meurtres en temps réel, les pseudos nouvelles ...enfin ce que les médias veulent bien laisser filtrer... de conflits ici où là et j'en passe.


Je ne subis plus les actualités (qui n'en sont pas vraiment et nous donne plutôt un sentiment d'insatisfaction) :

  • Je ne m'occupes plus des scandales politiques (dont tout le monde n'en n'a que faire), perso je considère qu'il est plus important de m'occuper de mes propres préoccupations (que je juge plus prioritaires) plutôt que de m'occuper des jérémiades de nos politiques et médias. C'est un peu le : MOI D'ABORD ! (et n'ayons pas honte de l'avouer : ça fait du bien par les temps qui courent).
  • Je ne m'occupes plus de toutes ces infos "inutiles" sur lesquelles les médias prennent plaisir à ressasser durant des semaines, qui nous donne l'impression que TOUT VA MAL autour de nous. Qui plus est : il faut relativiser et constater que : le malheur n'est pas omniprésent dans notre vie de tous les jours (si l'on accepte de se détourner un peu des sirènes des médias).

Beaucoup moins de stress au quotidien ! : Je ne me sens plus obligé de réagir immédiatement à tous stimuli

Avez-vous remarqué cette facheuse attitude que nous avons lorsque nous recevons une nouvelle informations (que ce soit de nos smartphones ou de facebook) ? Nous nous empressons de prendre notre smartphone pour consulter ou répondre immédiatement au message, comme si notre vie devait en dépendre ...

Pour ma part, j'ai appris doucement à lâcher prise et quand une notification arrive à me dire : "Ôh là ... pas d'urgence, ça va bien attendre 5 minutes ..." ; Et effectivement, dans 9 cas sur 10, ça pouvait même attendre d'avantage ;)

Des amis certes moins nombreux, mais assurément : de meilleure qualité et surtout sincères !

Du temps que j'étais "constamment connecté" sur Facebook, je postais des photos de ce que je jugais comme étant des moments "interessants" de ma vie, je participais activement aux nouvelles notifications de mes ami(e)s ...

Mais au bout de quelques temps, j'ai réalisé que ce n'étais pas du tout récicproque. En effet, lorsque c'était moi qui envoyait de nouvelles notifications, la réponse était quasi inexistante, un peu comme si je parlais dans le vide.

Et dire que l'on veut nous convaincre qu'il s'agit d'un réseau "social" ... :D

Le bon côté de la chose, c'est que depuis la fermeture de mon compte Facebook, il ne me reste que les amis pour qui je compte et surlesquels je peux réllement compter en cas de coup dur...

Les autres amis genre : voyeurs, curieux, hypocrytes, et autres inopportuns... je les ai purement et simplement rayés de ma Vie (et entre nous je ne m'en porte que mieux).

Du coup : ma Vie, mes relations humaines ont encore gagné en qualité et en sincérité. Que du bon donc.

Mais Facebook, ça sert à quoi finalement ?

Et rapidement je me suis interrogé sur "l'utilité" de Facebook, quel était l'intéret dans mon cas précis d'avoir un compte Facebook ... et bientôt la question fatidique : mais est-ce que j'ai réellement besoin d'être présent sur Facebook ?

Après tout, si mes amis veulent me contacter ou prendre de mes nouvelles, ils connaissent bien mon numéro de téléphone et mon adresse mail !? Donc cela ne changera pas grand chose de supprimer mon compte Facebook ?

Oui mais mes jeux Facebook ? Je n'y vais plus que pour cela ...

Hé bien dans votre nouvelle Vie, vous allez probablement trouver des tas d'activités passionnantes qui vous feront bientôt oublier vos anciens "jeux Facebook".

Et puis, entre les deux : vous préférer jouer seul derrière un écran ou bien avec des amis réels lors d'une soirée où vous vous amuserez ?

Très sérieusement, ne me dites pas quand même que vos jeux Facebook constituent à eux seuls l'unique raison de ne pas fermer votre compte Facebook ? ...

Ôsez vous désintoxiquer ! Un jour Facebook pourrait bien vous coûter votre boulot !

Je ne vous cache pas que dans un premier temps la petite pensée qui vous donne l'impression d'un "grand vide", causée par ce manque de flux d'informations qui nous submerge d'ordinaire en continu, se fait cruellement sentir. Facebook aurait-il le même effet qu'une drogue ? Y aurait-il une dépendance à Facebook ?

Certains sont tellement dépendant de leur compte Facebook qu'ils n'hésitent même plus à surfer directement depuis leur lieu de travail (parfois pendant de longues minutes d'affilées ... ce qui peut représenter parfois plusieurs heures par semaines) ... et c'est là que cela commence à devenir très dangereux !

Je vous déconseille très fortement d'avoir un tel comportement en entreprise, car si votre employeur (jusqu'alors tolérant) décide de vous licencier à cause de Facebook : Sachez non seulement qu'il risque d'avoir la loi de son côté.

Notamment pour les cas :

  • Ne faites pas de remarques désobligeantes sur votre entreprise, vos collègues, vos responsables hiérarchiques, votre patron... qui pourraient être considerées comme des insultes sur internet (même si cela a été posté de chez vous) ... les cas ne sont pas isolés et ils ont perdus leur emplois suite à un simple post
  • Ne vous connectez pas au travail (si possible ou a defaut pas au point de ne plus travailler), pour le motif de "productivité en berne" une employée a été licencié

Dans ces cas : non seulement l'employeur aura la loi de son côté et cela pourrait avoir de très lourdes conséquences sur votre vie après la perte de votre travail.

Pour résumer

  • J'ai re-gagné beaucoup de temps
  • Mes relations sociales et avec mon entourage familial ce sont véritablement améliorées
  • La Vie est plus belle
  • J'ai réussi à perdre progressivement du poids en reprenant du sport
  • Je contrôle les informations que je regarde (et ne les subit plus, et reprend goût à la Vie)
  • J'ai moins de stress, (et éprouve moins ce sentiment de mal-être)
  • J'ai de vrais amis : sincères et présents

Pour tout ceux qui hésitaient jusqu'à maintenant à supprimer leur compte Facebook (certes au risque de s'entendre dire : "Tu n'as pas de compte sur Facebook !?") ... vous serez peut-être décidé à sauter le pas.

Pour moi : c'est fait !!! Et ça ne me manque plus :

Partager cet article

Commenter cet article